Connexion

menaces, harcèlement et insultes

menaces, harcèlement et insultes

Messagepar ysk26 » 14 Mars 2011, 11:45

Bonjour
J'ai d'énormes problèmes avec mes anciens propriétaires qui essaient de nous retenir notre caution, malheureusement pour eux, je connais les droits des locataires.
Cependant étant donné que nous sommes jeunes ils essaient de nous intimider avec de grands termes pour que nous lachions l'affaire.
Mon copain est hors de lui, il ne comprend pas que des gens aisés puissent laissé un couple qui touche les ASSEDIC avec un enfant en bas âge dans une telle situation.
Avec l'énervement de promesses non tenues et d'insultes (je reviendrais sur ces insultes plus tard)mon copain leur a laissé des messages énervés et agressifs (ceci à cause du fait que cette histoire me met dans un état dépressif) il leur a laissé sur ces messages :
-"ça ira très loin" -> ils ne nous entuberons pas nous sommes prêt à porter cette affaire au tribunal
-"et vous paierez cher" -> contrairement à eux nous disposons de l'aide juridique et donc nous ne payerons pas d'avocat
-"j'ai trouvé où vous habitez" afin de pouvoir leur faire parvenir notre recommandé étant donné qu'ils refusent catégoriquement de nous communiquer leur adresse
Ensuite après avoir promis qu'elle me rapellerai pour parler de cette histoire de caution, j'ai attendu trois jours, j'ai décidé donc de la rappeler (préférant régler le problème à l'amiable plutot que devant un tribunal, car avec un enfant j'ai autre chose à faire que peut etre passer 10 ans au tribunal)
Etant donné qu'elle ne répondait pas j'ai insister
20 appels le même jour
Elle a fini par me rappeler et ce pour m'insulter devant témoins (haut parleur en présence d'amis à moi, ce n'est pas la première foi qu'elle nous insulte et je préfère désormais assurer mes arrières)
Elle m'a traité de pétasse, me disant ensuite par e-mail qu'il y avait plusieurs définitions à ce mot. Selon le LAROUSSE français, pétasse désigne une prostituée, terme qui me choque étant donné que je suis en couple et mère de famille!
Elle m'a dit que cette insulte été due à mon harcèlement, sauf que ce n'est pas la première foi qu'elle m'insulte et ce sans harcèlement préalable, juste parce que j'ai la correction d'essayer de trouver une entente à l'amiable alors que j'ai un dossier béton pour porter l'affaire au tribunal.

Mon problème est le suivant, elle dit avoir porter plainte contre moi pour harcèlement et contre mon conjoint pour menaces (liste ci dessus).
Lorsque j'ai appeler la gendarmerie de ma ville ils m'ont dit que la plainte ne serait pas validée car aucun propos ne s'avère malveillant et que moi je pouvait porter plainte contre eux pour harcèlement moral, car depuis 4 mois que cette histoire dure mon moral en a prit un sacré coup et que mon médecin m'a mise en dépression.
La gendarmerie auprès de laquelle elle a porté plainte refuse de me dire si elle a vraiment porté plainte. Pensez vous, vous qui connaissez toute l'histoire qu'il est possible que la plainte est été accepté ou que ma propriétaire essaye de me faire peur car elle sent qu'elle a mis les pieds ou elle n'aurait pas due?
Si pour vous la plainte pour menace et harcèlement peut être accepter, que peut-il m'arriver?
Merci de me renseigner car sur internet j'ai vu 1 an de prison et 15 000 euros d'amende, même si je sais que nous ne les avons pas menacés ni harceler, cela ne fonctionne peut être pas pareil pour la gendarmerie et j'aimerai donc être fixée pour anticiper la chose au niveau de mon fils au cas où nous ayons des problèmes

Je vous remercie

cordialement
ysk26
 
Messages: 1
Inscrit le: 14 Mars 2011, 11:21
Evaluation forum: 0

Re: menaces, harcèlement et insultes

Messagepar Michel*:o) » 14 Mars 2011, 20:51

Bonjour

Désolé, mais vous ne connaissez pas si bien le droit des locataires contrairement à ce que vous affirmez.

Si vous le connaissiez un tant soit peu, vous auriez déjà saisi le juge de proximité (Tribunal d'Instance) sans vous préoccuper des "délires" de vos ex-propriétaires et surtout sans vous comporter comme eux (insultes, menaces et harcèlement mutuels…)

Vous êtes confrontés à un adversaire de mauvaise foi, une conciliation ne semble pas possible, en conséquence saisissez directement le juge de proximité par une déclaration au greffe à l'aide du formulaire Cerfa n°12285*02.

Le juge contactera ensuite votre adversaire.

La procédure est gratuite et ne dure que quelques mois et non pas une dizaine d'année, pure et douce fantaisie.

Votre adversaire n'a pas porté plainte, l'avoir fait aurait été avouer un manquement à son obligation de restitution du dépôt de garantie.

Enfin, si elle l'a fait, elle n'a pas à vous faire savoir quand, comment et pourquoi.

Si le procureur juge sa plainte recevable, il ordonnera une instruction et vous saurez tout ce que vous voulez savoir.

Ne perdez plus de temps en discussions stériles avec vos ex-propriétaires et à fantasmer sur la justice, saisissez le juge de proximité rapidement.

Cordialement
Michel*:o)
 
Messages: 944
Inscrit le: 06 Février 2010, 10:55
Localisation: PACA
Evaluation forum: 382


Retour vers Droit pénal

  • Publicité